La Meilleure façon de vivre seul

Discours sur la meilleure façon de vivre seul. (1)

L’ancien

Theranamo Sutta

             Ainsi ai-je entendu:

 Un jour, le Bouddha demeurait au monastère d’Anathapindika dans le parc Jeta près de Savatthi.  En ce temps-là vivait un moine du nom de Théra (l’ancien), dont le désir le plus cher était de vivre seul. Il louait constammment les bienfaits de la vie solitaire. Seul, il accomplissait la tournée des aumônes et seul, il pratiquait la méditation assise. Un groupe de moines arriva à l’endroit où le Bouddha demeurait.  Ils lui présentèrent leurs respects en se prosternant à ses pieds, prirent place à ses côtés et lui dirent:

            “Très Honoré, il y a un moine du nom de Théra qui aspire à vivre seul. Il loue constamment la voie de la vie solitaire et pratique seul la méditation assise. Seul, il va au village recueillir les aumônes, et seul, il s’en revient au village. “

            Le Bouddha dit à l’un des moines:

“Va à l’endroit où vit Théra et dis-lui que j’aimerais le voir.”

Le moine exécuta cet ordre. Le moine Théra se rendit sans attendre auprès du Bouddha. Il se prosterna à ses pieds et s’assit à côté de lui. Alors le Bouddha lui demanda:

            “Est-il vrai que tu aimes être seul, que tu loues la voie de la vie solitaire, que tu vas seul recueillir les aumônes, que tu viens seul du village et que, seul, tu t’assieds en méditation?”

Le moine Théra répondit :

“C’est vrai, Très Honoré.”

Le Bouddha demanda au moine Théra:

“Et comment vis-tu seul?”

Le moine Théra répondit:

“Je vis tout seul, et je loue la voie de la vie solitaire. Seul je pars demander l’aumône, seul je reviens du village, et seul je m’assieds en méditation. C’est tout.”

 Le Bouddha enseigna: il est évident que vous aimez la pratique solitaire et je ne dis pas que ce n’est pas correct. Mais je peux vous dire qu'il existe une bien meilleure façon, profonde et merveilleuse, d'être seul. C'est de pratiquer l'observation profonde qui permet de réaliser que le passé n'existe plus, que le futur n'est pas encore arrivé et de demeurer paisiblement dans l'instant présent, libre de tout désir. Le sage qui vit de cette façon n'a plus d'hésitation dans son coeur. Il abandonne tout souci et regret, se détache de tout désir mondain et se libère de toutes les chaînes qui le retiennent ou l'entraînent. C'est cela, la vraie façon de vivre seul. Il n'existe pas de façon plus merveilleuse de vivre seul.

  “Observer la vie profondément,
Voir clairement tout ce qui est, sans s’y attacher.
Pratiquer le lâcher-prise et vivre ainsi dans la paix et la joie, c’est cela vivre seul.”

Quand le Bouddha eut parlé, le moine Théra fut enchanté, il se prosterna respectueusement devant Lui et se retira.”

L’enseignement sur la meilleure façon de vivre seul. (2)

Theranamo Sutta

   Ainsi ai-je entendu: Un jour, le Bouddha demeurait au monastère d’Anathapindika dans le parc Jeta près de Savatthi. Il fit venir les moines et leur dit: “Moines!”

Et les moines répliquèrent: “Nous sommes là.”

Le Très Honoré dit:

“Je vais vous enseigner ce que signifie ”savoir vivre seul”.

Pour commencer, je vais donner un aperçu de l’enseignement puis je continuerai par une explication détaillée. Moines, écoutez attentivement.”

“Nous écoutons, Très Honoré.”

Le Bouddha enseigna:

 “Ne poursuivez pas le passé.
Ne vous perdez pas dans le futur.
Le passé n’est plus.
Le futur n’est pas encore.
Regardez attentivement la vie maintenant.
Le pratiquant demeure stable et libre.
Soyons diligents aujourd’hui, demain il sera trop tard.
La mort vient sans prévenir,
et l’on ne marchande pas avec la mort.
Qui sait demeurer nuit et jour dans la Pleine Conscience est appelé par le Bouddha:
“Celui qui connaît l’art de vivre seul.”

 “Moines, qu’entendons-nous par poursuivre le passé?

Lorsque quelqu’un pense à ce qu’étaient son corps, ses sensations, ses perceptions, ses facteurs mentaux, sa conscience dans le passé; lorsqu’il pense ainsi et qu’il commence à s’attacher à ces choses du passé, alors cette personne est en train de poursuivre le passé.

 “Moines, qu’entendons-nous par ne pas poursuivre le passé?

Lorsque quelqu’un pense à ce qu’étaient dans le passé son corps, ses sensations, ses perceptions, ses facteurs mentaux, sa conscience, lorsqu’il pense ainsi et qu’il ne commence pas à s’attacher à ces choses du passé, alors cette personne ne poursuit pas le passé.”

 “Moines, qu’entendons-nous par se perdre dans le futur?

 Lorsque quelqu’un pense à ce que seront son corps, ses sensations, ses perceptions, ses facteurs mentaux, sa conscience dans le futur; lorsqu’il pense ainsi et qu’il commence à s’attacher et à rêver à ces choses qui appartiennent au futur, alors on peut dire qu’il se perd dans le futur.

 “Moines, qu’entendons-nous par ne pas se perdre dans le futur?

Lorsque quelqu’un pense à ce que seront son corps, ses sensations, ses perceptions, ses facteurs mentaux, sa conscience dans le futur, lorsqu’il pense ainsi et qu’il ne commence pas à s’attacher et à rêver à ces choses qui appartiennent au futur, alors on peut dire qu’il ne se perd pas dans le futur.”

 “Moines, qu’entendons-nous par être emporté par le présent?

Quand une personne n’apprend rien et ne sait rien de ce qui concerne l’Éveillé, les pratiques de transformation et la communauté, ne connaît rien de ce qui concerne les sages et leurs enseignements ou ne pratique pas ceux-ci, quand cette personne pense:

“Ce corps est moi, je suis ce corps, Ces sensations sont moi, je suis ces sensations. Cette perception est moi, je suis cette perception. Ce facteur mental est moi, je suis ce facteur mental. Cette conscience est  moi, je suis cette conscience,” alors cette personne est emportée par le présent.

 “Moines, qu’entendons-nous par ne pas être emporté par le présent?

Quand une personne apprend  et connaît ce qui concerne l’Éveillé, les pratiques de transformation et la communauté, connaît ce qui concerne les sages et leurs enseignements ou pratique ceux-ci, quand une personne ne pense pas:

“Ce corps est à moi, je suis ce corps, Ces sensations sont  à moi, je suis ces sensations. Cette perception est à moi, je suis cette perception. Ce facteur mental est à moi, je suis ce facteur mental. Cette conscience est à moi, je suis cette conscience,” alors cette personne n’est pas emportée par le présent.”

“Ainsi, je viens de vous donner un aperçu et des explications sur ce que veut dire Celui qui sait vivre seul.”

 Après que le Bouddha eut terminé cet enseignement, les moines furent enchantés de le mettre en pratique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos dix prochaines activités :

14 Juillet 2024 - 8:00 : Méditation du dimanche matin
15 Juillet 2024 - 19:00 : Méditation du lundi soir
16 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
17 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
17 Juillet 2024 - 19:00 : Méditation du mercredi soir
18 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
18 Juillet 2024 - 19:00 : Thursday evening meditation
21 Juillet 2024 - 8:00 : Méditation du dimanche matin
22 Juillet 2024 - 19:00 : Méditation du lundi soir
23 Juillet 2024 - 7:30 : Méditation du matin
Les chrétiens sont mes frères. Je ne veux pas faire d'eux de nouveaux bouddhistes. Je veux les aider à approfondir leur propre tradition.
- Thich Nhat Hanh